Impacts

Le traitement des déchets conventionnels

Valorisation

Comme toute industrie, la production d’électricité produit des déchets. Le Groupe en limite les volumes et les recycle autant que possible.

Les déchets conventionnels sont les déchets non nucléaires venant de tous types d’unités, notamment des centrales thermiques à flamme.

La hausse des activités de déconstruction et de maintenance en 2013, en particulier en France, aux Pays-Bas et en Hongrie, a accru le volume global des déchets.

  1. 294 378 tonnes de déchets industriels conventionnels valorisés, ou évacués pour valorisation, produites par le groupe EDF en 2013 (253 412 tonnes en 2012)
En France

Chaque année, EDF dresse le bilan de la gestion de ses déchets industriels conventionnels, issus des activités de production et de recherche.

  1. 239 001 tonnes de déchets produits en 2013 (189 686 t en 2012)

L'indicateur de valorisation des déchets, tous déchets confondus, est également en progression, à 89% en 2013 (86,8% en 2012)

A la direction Production Ingénierie (DPI), des Schémas d’organisation de la gestion des déchets (SOGED) sont élaborés avant tout chantier important de construction, déconstruction ou maintenance et font l'objet d'un retour d’expérience annuel. Le guide du Groupe d’Animation et de Gestion des Déchets sur les SOGED a été actualisé et des prescriptions définies pour harmoniser le retour d'expérience des différents métiers. Une formation a aussi été délivrée aux responsables de chantier. L'effort porte notamment sur le réemploi des matériaux sur site.

  1. 100 collaborateurs de la direction Production Ingénierie formés chaque année à la gestion des déchets durant un stage de 4 jours

Le 3e Concours Déchets a sensibilisé les salariés d’EDF et d’ERDF à la réduction des déchets : L’édition 2013 a récompensé des projets réduisant à la fois les déchets et les coûts.

  1. 12 M€ d’économies à la DPI dans le cadre du concours
  2. Lauréat du concours : le projet Réduction de 50 tonnes des déchets avec le réemploi des bâches de stockage d’eau de javel dans les CNPE

Les meilleures pratiques d'EDF et ERDF ont aussi été partagées lors d'une 3e réunion inter-métiers sur la prévention et l’optimisation des déchets.

ERDF qui produit surtout des déchets en mélange (assimilables aux ordures ménagères) ou facilement recyclables (papiers, câbles, compteurs) met l'accent sur le recyclage des compteurs et le recours à des filières parfaitement contrôlées pour les PCB. Pour les supports bois, ’ systématiquement éliminés, une nouvelle filière a été mise en place : ils sont broyés et valorisés comme combustible en cimenteries.

  1. 67 % de recyclage matière à ERDF (64 % en 2012)
  2. Élimination des supports béton : 22 marchés conclus en 2013 avec une exigence de valorisation matière
  3. Étude avec le Sycabel, Syndicat français des fabricants de câble, sur l’analyse du cycle de vie des câbles

Les systèmes énergétiques insulaires (SEI), bien que pénalisés par leur isolement et l’absence de filières locales d'élimination et de valorisation, ont réussi en 2013 à valoriser 92 % de leurs déchets (84% en 2012). A Saint-Pierre et Miquelon, une filière d’élimination a été organisée via un contrat avec Veolia Canada.

  1. Élaboration en 2013 d'un guide de valorisation des déchets par les équipes de SEI en Corse où le taux de valorisation a atteint 94 %
En Pologne

Les cendres et boues des installations des centrales à charbon ainsi que les déchets auparavant mis en décharge sont recyclés dans la fabrication de céramiques et de matériaux de construction pour le réseau routier.

Les déchets non issus de la production, y compris les déchets dangereux, sont aussi recyclés ou confiés à des sous-traitants pour élimination.

  1. Réutilisation de toutes les cendres et scories produites (plus de 1,6 million de tonnes) par les sociétés EDF Polska à 65 % dans la construction de route et le BTP et à 35 % dans le remblayage de mines de charbon et la remise en état de terrains
  2. Mise en service de silos à cendres à EDF Wybrzeże, évitant stockage en décharge et pollution
En Italie

Edison a installé, un composteur de déchets humides sur son site d'hydrocarbures de VEGA et utilise, dans ses centrales hydroélectriques, des absorbeurs lavables et réutilisables pour réduire la quantité de déchets en cas de déversements d'hydrocarbures.

  1. 57,4% des déchets valorisés en 2013 (43,6% en 2012, 34,7% en 2011)
Au Royaume-Uni

EDF Energy s'est engagé à réduire de 30 % le volume de papier lié à l’impression de factures et à ne plus envoyer aucun déchet de bureau en décharge d’ici 2020.

Les Plans déchets élaborés sur chaque site et les études réalisées avec les prestataires de collecte ont permis de ramener à moins de 10 % les volumes de déchets de bureau mis en décharge.

  1. 93 % des déchets valorisés en 2013 (88 % en 2012, 87 % en 2011)
En Chine
  1. 98 % des cendres volantes et scories produites par la centrale thermique de Laibin B sont vendues pour le pavage de routes et la fabrication de ciment ou de briques
  2. 800 000 tonnes de cendres et de scories annuellement produites par la centrale de Sanmexia sont recyclées à 67,6 % dans le BTP