Activité

La recherche et les développements

Réseaux intelligents : les expérimentations en cours

Les systèmes électriques intelligents ouvrent de nouveaux horizons pour les interactions entre le fournisseur et ses clients.

EDF, qui expérimente différents services avec des clients volontaires en Bretagne (Une Bretagne d'avance au sein du programme ENBRIN), se prépare à innover dans ses offres de fournitures et dans ses relations avec ses clients pour les aider à mieux maîtriser leur consommation d’électricité. Les solutions s’appuieront notamment sur :

  1. les fonctionnalités apportées par le compteur communicant Linky
  2. les résultats de démonstrations en cours.
Linky, compteur communicant d’ERDF

Linky, compteur communicant développé par ERDF et ses partenaires, est une des premières briques des smart grids.

Ce compteur, qui permet des relevés et des interventions à distance, offre un triple intérêt.

  1. Pour le client : facture calculée sur la base de la consommation réelle, interventions à distance avec des délais réduits, suivi de la consommation pour une meilleure maîtrise des dépenses, réalimentation plus rapide en cas de panne sur le réseau, possibilité de changer de fournisseur en 24h sans attendre un relevé à domicile.
  2. Pour le distributeur : connaissance plus fine des puissances électriques instantanées appelées sur le réseau basse tension, réduction des interventions à domicile.
  3. Pour les fournisseurs : possibilité de proposer des offres tarifaires plus souples et plus variées grâce à la standardisation des protocoles de communication.

Pour Linky, ERDF a choisi la communication par CPL (courant porteur en lignes, transfert des informations numériques via les lignes électriques). EDF R&D est à l’origine des spécifications du CPL G3 (pré-normalisation du comptage, essais sur le site de Clamart, futurs essais sur 2 000 compteurs) développé pour améliorer la communication entre Linky et les équipements électriques.

  1. Après expérimentation réussie de 250 000 compteurs à Lyon et Tours, le gouvernement français a confirmé en 2013 la généralisation de Linky avec le lancement de 3 millions de compteurs d’ici fin 2016 (appel d'offres durant l'été 2013) et le remplacement de 35 millions de compteurs d’ici 2020
  2. La R&D a contribué à faire de Linky une plateforme de services via le prototype BlueTIC pour smartphone ou smart TV où la connexion à Linky via bluetooth et l'interface "Conso Elec permet aux clients de consulter, gérer, mesurer, analyser ses données énergétiques à partir de ses appareils connectés dans la maison. Un module radio connecté à Linky transmet par onde radio les informations en temps réel agrégées par le compteur et adossées à des cœurs de calcul type conseil de MDE, météo, effacement, valorisation des consommations
Millener dans les SEI

EDF s’est allié à six partenaires industriels pour expérimenter, avec l’appui de l’Ademe et des collectivités, le projet d'équipement de logements en panneaux photovoltaïques couplés à des stockages d’énergie individuels et à des gestionnaires de consommation informatisés. Ces installations individuelles communiquent avec le système global qui les alimente au besoin. Réciproquement, en cas de déséquilibre sur le réseau, EDF-SEI peut à distance couper ou réduire la consommation des appareils connectés. Objectifs :

  1. aider les clients à économiser l'énergie
  2. renforcer le pilotage en temps réel de l’équilibre entre demande et offre d'électricité
  3. mieux intégrer les énergies renouvelables dans le système électrique
  4. identifier des mécanismes économiques pérennes pouvant contribuer à l’autonomie énergétique des territoires.
    1. Déploiement dans 2 000 foyers en Corse, en Guadeloupe et à La Réunion
    2. 4 000 ordres d’effacement envoyés et peu de dérogations manuelles durant l'hiver 2012/13 en Corse
    3. Test en laboratoire du système solaire photovoltaïque avec stockage Li-ion
    4. Premières installations de systèmes photovoltaïques-stockage chez les clients
Nice Grid

ERDF pilote ou accompagne plus de 10 démonstrateurs smart grids dont le plus important projet européen, GRID4EU, qui coordonne un partage d'expérience entre des démonstrateurs en France, en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Suède et en République Tchèque.

Piloté par ERDF, le volet français du projet est le démonstrateur Nice Grid lancé en 2011 dans la communauté urbaine Nice Côte d’Azur. Il couvre l’ensemble des problématiques : optimisation de l’exploitation d’un réseau moyenne et basse tension intégrant une production massive d’énergie photovoltaïque, microgrid, transition entre des clients consommateurs et « consommacteurs », stockage d’énergie par batteries, étude aussi de nouveaux modèles d’affaires. Nice Grid concernera 1 500 clients particuliers, industriels ou publics, durant quatre ans. Le pilotage de ce panel se fera notamment avec le compteur Linky.

  1. 570 compteurs Linky installés pour NiceGrid, fin janvier 2013
  2. Expérimentation d'heures creuses solaires durant l'été 2013
Smart Electric Lyon

La R&D intervient aussi dans le projet Smart Electric Lyon lancé en 2012 à l’initiative du groupe EDF. Cette expérimentation, qui associe 21 partenaires, vise à tirer parti de Linky pour permettre à 25 000 particuliers, commerçants, entreprises et collectivités du Grand Lyon, d’effectuer une gestion plus intelligente de leurs équipements électriques, tenant compte notamment de l’état du réseau et du prix du kWh.

Le projet Linear en Belgique

EDF Luminus est partenaire du projet Linear qui étudie l'émergence d'une demande active en évaluant le potentiel de flexibilité des équipements électroménagers. L'expérimentation, conduite auprès de 250 familles, teste aussi l'intégration de chauffe-eau, panneaux photovoltaïques et véhicules électriques.

  1. 50 logements dotés d'un système de gestion de l'énergie domestique pour évaluer les économies d'énergie permises par la visualisation du tarif en temps réel
  2. 200 autres familles testent un système permettant au gestionnaire du réseau de distribution de gérer le démarrage et l'arrêt de 400 appareils électroménagers
    1. Après deux mois d'expérimentation : 78 foyers Linear « actifs », le lave-vaisselle offre le plus grand potentiel de souplesse, les 10 principaux utilisateurs offrent jusqu’à 100 heures de souplesse par semaine. Conclusions finales en octobre 2014