Parties prenantes

Territoires

Partenaire énergétique des régions de France

Service public pour les territoires

Péréquation tarifaire

En France, la première base de la solidarité territoriale est l’existence d’un tarif public unique d’acheminement de l’électricité, quels qu’en soient les coûts locaux, très variable selon qu’on est en habitat concentré ou dispersé.

  1. Dans les DOM et les autres territoires insulaires (Corse, Saint-Pierre et Miquelon, Saint-Barthélemy, Saint-Martin), où les coûts sont très supérieurs à ceux de la France continentale, l’application du tarif public est compensée par la Contribution au service public de l’électricité (CSPE) acquittée par tous les consommateurs sur leur facture, quel que soit leur fournisseur.

Égalité d’accès

Le groupe EDF garantit à tout résident en France l’accès à l’électricité, généralement par le réseau, sinon, pour les habitations isolées, par des moyens décentralisés, panneaux photovoltaïques en général.

  1. En Guyane, EDF électrifie des petits villages isolés au bord des fleuves Maroni et Oyapock. Une région très enclavée dans l’Amazonie, sans réseau routier ni tissu industriel ni services. Outre la création de mini-réseaux basse tension, ce projet favorise les énergies renouvelables : une centrale solaire hybride a été construite dans le village de Kaw (80 % photovoltaïque, 20 % diesel, stockage associé) et un prototype d’hydrolienne fluviale, Harvest, installé en 2013 sur l’Oyapock.

Services sur tout le territoire

Les PIMMS (Points Information Médiation Multiservices), créés en 1995 par EDF, France Telecom, Gaz de France, La Poste, Kéolis, SNCF, Veolia Eau, offrent aux habitants d’un quartier ou d’un territoire menacés de voir les services disparaître, un accompagnement personnalisé dans leurs démarches et un accès plus facile aux produits et services des entreprises partenaires.

  1. Généralement situés dans des quartiers urbains enclavés ou en milieu rural en voie de désertification, ces lieux d’accueil sont animés par des médiateurs sociaux et bien adaptés aux personnes en difficulté. Ils sont devenus des lieux privilégiés de médiation sociale.
  2. Les personnels des PIMMS sont formés par les Conseillers solidarité de la direction Commerce d’EDF pour accueillir, informer et orienter les clients, et les conseiller sur les économies d’énergie.
  3. Les PIMMS existants poursuivent ainsi un double objectif :
    - développer une offre de services dans des lieux d’accueil conviviaux
    - créer des emplois et des parcours de professionnalisation pour leurs salariés.

En 2010, l’État et neuf grands opérateurs de service public, dont EDF, ont conclu le partenariat « + de services » pour étoffer et mutualiser l’accès à leurs services des populations rurales.

  1. Ce partenariat vise à regrouper dans des lieux uniques des offres pour les populations rurales. En plus des sites existants, 60 nouveaux points partenariaux seront ouverts avec la collaboration d’EDF. L’expérimentation, menée dans 22 départements, inclut la création de nouveaux Points d’Information et de Médiation Multiservices (PIMMS), de Relais de Services Publics (RSP) hébergés pour la plupart par des collectivités territoriales ou leurs groupements.
Participation à la réflexion sur les stratégies énergétiques territoriales

Le Groupe accompagne les territoires dans leur stratégie énergétique en leur apportant conseils et services.

Think Tank Atelier Énergie & Territoires

Lancé fin 2012, le premier Think Tank consacré aux nouvelles stratégies énergétiques des villes et des territoires, réunit des chercheurs, universitaires, élus, aménageurs et architectes. Riche de cette pluralité, ce groupe de réflexion veut élaborer des réponses concrètes aux problèmes énergétiques auxquels sont confrontées les collectivités et les entreprises.

  1. Ses premiers travaux pour 2013 s'adressent aux acteurs de la ville et des territoires (élus, directeurs territoriaux, urbanistes, architectes, ingénieurs, chercheurs, promoteurs, constructeurs, responsables d'associations, etc.) et aux universitaires. Plusieurs thèmes de réflexion sont engagés : association entre nouvelles formes urbaines et solutions énergétiques ; complémentarités entre solutions énergétiques ; articulation local/global et modèles économiques et mailles de gouvernance associées

En savoir plus : L’Atelier Énergies et territoires

Développement de la mobilité électrique

Nombre de villes et de régions entendent encourager la mobilité électrique, silencieuse, douce et non polluante.

Le Groupe a renforcé en 2013 son orientation vers un rôle d’opérateur industriel de mobilité, offrant :

  1. des conseils pour les collectivités territoriales et entreprises sur les infrastructures de charge
  2. l’installation d’infrastructures de charge pour tous les segments de clientèle
  3. la gestion et la supervision à distance des parcs de bornes de charge
  4. des solutions d’autopartage de petite taille à l’échelle des quartiers des villes
  5. un service « énergie embarquée » de location-maintenance avec garantie de bon fonctionnement des batteries pour véhicules lourds (bus, camions, navettes fluviales électriques).
    1. A Grenoble un service d’autopartage de tricycles I-Road de Toyota entre en service en 2014, avec le concours d’EDF pour les stations de recharge
    2. EDF Sodetrel, filiale spécialisée, participe aux services d'autopartage Autolib à Paris (720 stations, 50 000 abonnés, 1750 véhicules), Autobleue à Nice (210 véhicules et 70 stations de charge) et mobee dans la principauté de Monaco
    3. EDF coopère aussi avec Véolia-Transdev pour l’extension du service d’autopartage « VENAP » dans la métropole Nice-Côte d’Azur
    4. A Lyon, EDF, France Elévateur et Renault Trucks vont mettre en service un camion-nacelle tout électrique exploité par le service de l’éclairage public municipal
    5. A Paris, EDF Sodetrel va déployer 400 nouveaux points de recharge électrique sur des zones de livraison partagées, dans tous les arrondissements, utilisées par les professionnels en journée et accessibles aux résidents pour une recharge prolongée pendant la nuit

EDF a également conclu des partenariats commerciaux avec les constructeurs Renault, Nissan et Toyota pour proposer à leurs clients des infrastructures de recharge.

Ses équipes de R&D mènent l’expérimentation CROME (Cross Border Mobility for EVs), pour tester, en conditions réelles d’utilisation, l’interopérabilité des infrastructures de charges dans l’Est de la France et en Allemagne.

A Paris, EDF Sodetrel prépare un service de mobilité électrique comportant trois innovations :

  1. un système d’accès et de paiement unique pour toutes les infrastructures de charge de Paris
  2. la réservation à distance (via web ou Smartphone) des points de recharge
  3. une gestion intelligente de la recharge évitant des appels trop importants sur le réseau électrique.

Pour leur propre flotte, EDF et ERDF vont s’équiper respectivement de 1 000 et 1 500 véhicules électriques.

  1. En 2013 le parc d’ERDF est passé de 93 à 305 véhicules électriques (Kangoo ZE)
Une démarche adaptée aux spécificités de chaque territoire
Focus :
Le programme Une rivière, Un territoire : agir pour l’innovation et le développement économique des territoires

Depuis 2012 la direction Production et Ingénierie d’EDF déploie le programme « Une rivière, un Territoire développement » dans les vallées où EDF opère des aménagements hydrauliques. Ce programme apporte l’expertise, le soutien et des financements d’EDF aux entrepreneurs locaux pour :

  1. favoriser l’émergence de projets innovants et créateurs d’emplois sur des filières économiques d’avenir dans les domaines de l’eau, de l’énergie et de l’environnement (notamment la filière méthanisation)
  2. développer l’appel aux compétences des industriels et artisans locaux pour ses marchés, dans le respect des règles d’achat et de mise en concurrence du Groupe.

EDF :

  1. implante des agences de développement au cœur des vallées hydroélectriques
    1. Après l’ouverture de l’agence de Rodez en 2012, deux autres agences ont été créées en 2013 : Vallée de la Dordogne à Tulle et Vallées des Pyrénées à Foix et la concertation préalable à l’ouverture de l’Agence Savoie a été menée
  2. met son expertise à disposition de porteurs de projets
  3. a créé un fonds d’investissement dédié (Une rivière un territoire Financement) pour investir dans des projets innovants et créateurs d’emplois dans les vallées hydro-électriques
  4. développe le travail collaboratif entre les porteurs de projets.
    1. Les Agences de Rodez et de Tulle ont organisé plusieurs événements de mise en réseau d’acteurs des territoires : Ateliers de l’innovation, pour accélérer l’émergence de projets, Ateliers des Savoir-Faire Industriels, pour les entreprises et artisans intéressés par les marchés EDF

Le groupe EDF partenaire de la Région Alsace

Le Programme Énergie Alsace lancé avec les collectivités s’articule autour de trois axes :

  1. économique avec les investissements sur la centrale nucléaire de Fessenheim, le développement hydraulique sur le Rhin (225 M€) et le soutien à l’économie verte en Alsace
    1. Depuis 2010 un Fonds spécialisé accorde des microcrédits aux entreprises vertes
  2. sociétal avec la sensibilisation au développement durable et la création d’un baccalauréat professionnel en maintenance nucléaire à Obernai
  3. environnemental avec un soutien à la rénovation thermique de bâtiments publics et privés.
    1. 54 % du budget global (16 M€) et 42 conventions ou projets engagés à fin 2013 dans le cadre d’une convention d’accompagnement territorial de 3 ans. Domaines d’intervention : efficacité et précarité énergétiques innovation, biodiversité, formation, pédagogie de l’énergie, insertion handicap

Le groupe Électricité de Strasbourg complète ce dispositif via des partenariats et le soutien à plusieurs dizaines de projets : rénovation du bâti, formation professionnelle, innovation technique.

Partenaire de la Haute-Marne et de la Meuse

EDF accompagne ces deux départements, territoires d’implantation du laboratoire souterrain de recherche de l'Andra sur les déchets à haute activité et à vie longue, dans leur ambition d’être des terres d’excellence en maîtrise de la demande d’énergie et en nucléaire.

  1. Implantation à Velaines de la Plate-forme logistique des pièces de rechange pour le parc nucléaire EDF : bâtiment de 45 000 m2 pour stocker 4 millions de pièces.
    1. Le bâtiment a été mis en service en 2011
    2. 58 % des travaux confiés à des entreprises locales
  2. Implantation du bâtiment HQE des archives industrielles d’EDF, ouvert en 2010 à Bure
    1. 90 % des travaux confiés à des entreprises locales
    2. Ces activités correspondent à un volume récurrent d’une quarantaine d’emplois EDF et d’une vingtaine d’emplois externes, pourvus en faisant appel à des entreprises locales
  3. Programme de maîtrise de la demande d’énergie et de réduction des émissions de CO2 :
  4. Partenariat avec le lycée Blaise Pascal de Saint-Dizier pour un Bac professionnel, un BTS Environnement nucléaire et un chantier école en robinetterie
  5. Centre d’entraînement et de certification d’EDF aux techniques d’examens non destructifs dans les centrales nucléaires, ouvert fin 2009
  6. En 2013, les partenaires locaux ont accueilli favorablement la création d'un accompagnement économique local de type « Grand chantier », dans le cadre du projet de stockage de déchets nucléaires faiblement actifs à vie longue (FAVL).

Partenaire de la Région Bretagne

Le Programme ENBRIN (Énergie Bretagne Innovation) répond à la fragilité électrique de la Bretagne, péninsule électrique important plus de 90% de son électricité des autres régions et souffrant d’un réseau de transport de l’électricité insuffisamment maillé.

Mis en œuvre après concertation avec les acteurs locaux, ce programme 2010-2015 vise à :

  1. mieux maîtriser la consommation d’électricité, notamment en période de pointe, avec une réduction des consommations de 30 à 40 MW par an
    1. L’expérimentation consiste, lors de pics de consommation, à opérer à distance des micro-interruptions de chauffages électriques dans 600 foyers volontaires pourvus des équipements nécessaires
    2. Le programme a accompagné déjà la rénovation de 6 600 maisons individuelles chauffées à l’électricité et celle de 2 000 logements sociaux
    3. Autres axes du programme : équipements éco-efficaces d’élevages laitiers, analyses des besoins futurs des îles d’Ouessant, Molène et Sein
  2. renforcer les moyens de production existants, pour fiabiliser 480 MW de production d’hyper pointe (modernisation du barrage de Guerlédan, maintenance de l’usine marémotrice de La Rance, de la centrale thermique de Cordemais, turbines à combustion de Brennilis et Dirinon)
    1. Investissement de 38 M€ sur la période 2009-2011 dans le programme de maintenance des Turbines à combustion de Brennilis et Dirinon
  3. développer de 50 à 100 MW supplémentaires à partir d’énergies renouvelables (fermes solaires, hydroliennes à Paimpol-Bréhat)
    1. Près de 25 MW déjà réalisés
  4. réduire les émissions de CO2 de 20 000 tonnes par an, via une économie annuelle de 187 GWh d’électricité.
    1. 114 MW cumulés de puissance évités en période de pointe

Dans le même esprit, EDF expérimente en Bretagne le projet de grille tarifaire « modération Conso 18H-20H » incitant le client à limiter sa consommation entre 18h et 20h, quelques jours en hiver.

En savoir plus :

La démarche ENBRIN

Partenaire de la région PACA

Avec le programme Énergie Efficace prévu jusqu'en 2015, EDF positionne la région Provence-Alpes-Côte d'Azur comme un laboratoire d'innovations visant à réduire la croissance de la demande d'électricité, diversifier les sources de production énergétique et favoriser une évolution des comportements individuels et collectifs.

Depuis son lancement en septembre 2009, ce programme permet d'expérimenter de nouvelles démarches, offres ou solutions énergétiques avec, pour cible l'économie de 1,5 million de kWh, soit l'équivalent de la consommation électrique d'une ville de 300 000 habitants.

Parallèlement, EDF ambitionne de développer la production à base d'énergies renouvelables, avec un gain de production espéré de 400 MW grâce notamment à l'hydraulique - première des énergies renouvelables en PACA - mais aussi au solaire, encore mal exploité aujourd'hui et à la biomasse.

En savoir plus :

Les réalisations du programme Énergie Efficace

Les régions de production hydroélectrique

Les aménagements hydrauliques ont modelé des paysages et sont au centre de la vie des vallées dans lesquelles ils sont installés.

EDF en France gère 75 % des eaux douces de surface et a donc une forte responsabilité dans la gestion partagée de cette eau pour tous les usages : bases de loisir, pêche, agriculture, industrie, agglomérations.

Au-delà de cette responsabilité, EDF noue avec les collectivités concernées des partenariats.

Des partenariats ont été conclus en 2011 avec les Conseils généraux de l’Aveyron et de la Corrèze pour développer des projets de formation, de tourisme, d’innovation liés à l'activité hydroélectrique.

Focus :
Focus Électrification des écarts en Guyane
  1. En Guyane, EDF électrifie des petits villages isolés au bord des fleuves Maroni et Oyapock. Une région très enclavée dans l’Amazonie, sans réseau routier ni tissu industriel ni services. Outre la création de mini-réseaux basse tension, ce projet favorise les énergies renouvelables : une centrale solaire hybride a été construite dans le village de Kaw (80 % photovoltaïque, 20 % diesel, stockage associé) et un prototype d’hydrolienne fluviale installé en 2013 sur l’Oyapock.

Les régions insulaires

EDF est un partenaire de longue date des collectivités dans les Systèmes énergétiques insulaires (SEI) et travaille avec elles sur deux axes prioritaires :

  1. réduire les dépenses d’éclairage public qui représentent jusqu'à 50 % de leur facture d’électricité
    1. Recours aux LED pour la mise en lumière du site guyanais de la pointe Buzaré
  2. améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments publics.
    1. A la Martinique, EDF a soutenu la construction de l’école maternelle HQE4 du Robert pour une économie de 500 MWh par an

Ses experts aident aussi les collectivités à établir les bilans prévisionnels et Schémas régionaux.

En savoir plus : Focus sur les clients collectivités SEI

4Haute qualité environnementale

Le renfort de Dalkia

A highlight in 2013 was the Group's announcement that it would be expanding its operations in energy services by means of a draft agreement with Veolia on their joint subsidiary Dalkia (333 district heating and cooling systems, more than 260 biomass and geothermal heating units, 2,334 industrial sites and 2,520 healthcare facilities, over 2 million apartments). Under the agreement, all Dalkia France activities and teams will be joining EDF. This move will enable EDF to expand its energy service activities in France and the rest of Europe.

EDF plans, via this move, to meet the energy needs of local authorities at competitive prices, providing a full range of energy solutions that will stimulate local employment in the fields of district heating, local energy production, energy efficiency of buildings adjusted by region according to cost of installation, operation and its environmental footprint, urban transport and public lighting.