Activité

Organiser la production

Le mix énergétique du groupe EDF

Le mix de production 2013 du groupe EDF (en TWh)
Le mix de production 2013 du groupe EDF (en TWh)
Le mix de production 2013 du groupe EDF en France (en TWh)
Le mix de production 2013 du groupe EDF en France (en TWh)
Des activités de production très différenciées selon les pays

Opérateur historique en France, premier producteur au Royaume-Uni, deuxième en Italie et en Belgique, le groupe EDF intervient comme un producteur indépendant aux Pays-Bas, en Pologne, au Vietnam, au Brésil et en Chine. La question du mix énergétique ne se pose que dans les premiers cas, où le Groupe est un acteur clé du système électrique national.

Tout en tenant compte des réalités locales et des impératifs de compétitivité, le Groupe privilégie les solutions les moins émettrices de CO2.

  1. En France, l’essentiel de sa production provient du nucléaire et de l’hydraulique qui allient compétitivité et absence de rejet de CO2. Les centrales thermiques à flamme (charbon, gaz, fioul) assurent le bouclage de la fourniture. EDF développe les énergies renouvelables, éolien et solaire, via EDF Énergies Nouvelles.
  2. Au Royaume-Uni, EDF Energy exploite un parc nucléaire et des centrales à flamme. L'investissement dans l'éolien est porté par EDF Energy Renewables.
  3. En Italie, qui a renoncé au nucléaire, Edison a choisi d’investir dans les cycles combinés à gaz, solution thermique la moins émettrice de CO2, et dans les énergies renouvelables (hydraulique, éolien, solaire). Edison et EDF Energies Nouvelles Italia totalisent
  1. 25 % de la production électrique d'Edison issue d’énergies renouvelables en 2013, soit 5,2 TWh (21 % hydraulique, 4 % éolien-biomasse-photovoltaïque)
  1. En Pologne, où domine le charbon, le Groupe exploite de grandes centrales à charbon. Il y associe de la biomasse qui diminue les émissions spécifiques (par kWh produit) de CO2. Il développe l'éolien via EDF EN Polska.
Investissements opérationnels 2013

Pour répondre aux besoins d’électricité, le Groupe investit dans ses outils de production et ses réseaux. Il investit aussi pour maintenir au meilleur niveau de sûreté et de performance ses centrales nucléaires et ses installations hydrauliques.

Répartition des investissements opérationnels bruts de développement du groupe EDF en 2013 (en %)