Parties prenantes

Modalités du dialogue avec les parties prenantes

L’éclairage de panels indépendants

Plusieurs panels d’experts apportent aux dirigeants du Groupe et de ses sociétés leur vision externe

Pour le Groupe

Le Panel développement durable internionalat rassemble des personnalités internationales et indépendantes, spécialistes de domaines relatifs aux enjeux du Groupe ou représentant les attentes et les intérêts de la société civile. Sont également membres de droit les Présidents des Conseils développement durable France et Scientifique, ainsi que le président du Stakeholder Advisory Panel d’EDF Energy, créé en 2006.

  1. Son rôle est de fournir une appréciation critique des engagements de développement durable du Groupe et d’apporter d’autres éclairages pour stimuler l’innovation.
  2. Le Panel est présidé par Claude Fussler, expert indépendant en innovation et responsabilité sociétale. Il est formé par des spécialistes internationaux sous le patronage du Dr Rajendra Pachauri, directeur général de TERI, et président du GIEC.

Le Panel interroge régulièrement le Comité exécutif sur son approche des grands enjeux de développement durable : émissions de CO2, biodiversité, énergies renouvelables, stockage des déchets nucléaires, accès à l’énergie des personnes vulnérables. Il se réunit une à deux fois par an avec les dirigeants du Groupe. Chaque année, il émet un avis critique sur les performances développement durable du Groupe.

En savoir plus : l’avis du Panel développement durable international

  1. En 2013, le Panel développement durable international s’est réuni deux fois pour examiner les Engagements de responsabilité d’entreprise de mai 2013 et pour échanger sur la nouvelle politique développement durable Groupe lancée au premier semestre 2014. Il a travaillé sur les domaines prioritaires auxquelles elle doit répondre, sa structuration, sa gouvernance et les conditions requises pour qu’elle soit créatrice de valeur pour le Groupe

En savoir plus sur les membres du Panel développement durable du groupe EDF (157.07 Ko)

Pour EDF en France

Le Conseil Développement Durable

Créé fin 2012, ce Conseil fusionne le conseil de l’environnement et le Conseil sociétal précédents. Son rôle est de :

  1. challenger le plus amont possible les dirigeants opérationnels et les experts d’EDF sur les options que l’entreprise se propose de prendre et sur leurs effets
  2. accompagner la direction Développement durable dans ses missions d’anticipation, d’orientation et de conseil
  3. faire vivre la diversité du Groupe en faisant émerger des positions non nécessairement convergentes, reflétant la complexité des situations, activités et environnements rencontrés.
    1. En 2013, il s’est réuni deux fois : sur la déconstruction des centrales nucléaires et sur la place de l’électricité dans le chauffage des bâtiments.
      - Concernant la déconstruction, il adhère à la stratégie de « démantèlement immédiat » (choix de l’Autorité de sûreté nucléaire) et souhaite qu’EDF interroge en permanence ses stratégies de déconstruction dans une démarche d’évaluation par les pairs, telle que préconisée par la Directive européenne de 2011. Parmi ses six autres recommandations, il préconise à EDF d’assumer un rôle structurant dans l’émergence d’une filière industrielle de déconstruction d’installations nucléaires et il invite l’entreprise à jouer un rôle proactif dans la fixation d’un seuil de libération des déchets radioactifs, aspect décisif en termes de volumes.
      - Concernant la place de l’électricité dans le chauffage des bâtiments, il souhaite qu’EDF approfondisse le scenario « zéro émission de carbone dans le chauffage » dont il souligne que la pertinence a manqué dans le débat sur la transition énergétique. Notamment il demande à EDF une réflexion poussée sur la structuration de la filière artisans pour le marché de l’habitat individuel.

La composition du Conseil développement durable France d'EDF (385.05 Ko)

Le Conseil scientifique

Cet organisme consultatif apporte à EDF avis et conseils de hautes personnalités scientifiques sur ses actions de recherche à moyen et long terme. Il se réunit trois fois par an sur des dossiers thématiques faisant l’objet d’un rapport détaillé et d’un avis portant recommandations au Président d’EDF.

  1. En 2013, le Conseil a traité trois sujets :
    - Villes et territoires de demain: quels enjeux, quel rôle pour l'électricien
    - Approche industrielle du progrès en sûreté nucléaire
    - Articulation local/global: quel système électrique pour demain
  2. Lors d'une séance spéciale, les Conseillers ont pu débattre avec le Président d’EDF sur des sujets environnementaux, scientifiques et techniques de leur choix

Le Conseil médical

Composé de personnalités du monde médical, professeurs d’université spécialistes de la santé publique, de la biophysique, de l’éthique, de la santé au travail, de l’épidémiologie et de la toxicologie, apporte avis et conseils sur des thèmes sanitaires liés aux activités d’EDF, ce Conseil est présidé par le Pr André Aurengo, membre de l'Académie de médecine.

  1. Le Conseil médical s'est réuni à trois reprises en 2013 et a traité des thèmes suivants :
    - le règlement européen REACH (système intégré d’enregistrement, d’évaluation, d’autorisation et de restriction des substances chimiques) et le dossier monochloramine
    - les études Géocap sur les leucémies infantiles à proximité des lignes de transport
    - le lien entre précarité énergétique et santé
    - l’absentéisme pour raisons médicales dans les industries électriques et gazières
    - les leucémies à proximité des centrales nucléaires britanniques
    - la transition énergétique et la dosimétrie des prestataires

Par ailleurs, pour améliorer ses résultats de santé et sécurité de ses salariés et prestataires, le groupe EDF consulte toutes ses parties prenantes : management, prestataires, fournisseurs, agents, etc.

Pour EDF Energy au Royaume-Uni

Le Stakeholder advisory panel, présidé par Will Hutton, Vice Président exécutif de la Work Foundation, et composé de six membres indépendants, conseille la Direction d’EDF Energy sur la stratégie de l’entreprise et le développement durable.

  1. En 2013, il s’est réuni trois fois sur les questions liées à la réforme du marché de l’électricité, aux compteurs intelligents (53 millions de compteurs électricité et gaz à remplacer d’ici 2020, sous la responsabilité des fournisseurs d’énergie), à l’application en 2013 et 2014 des nouvelles modalités tarifaires de l’Ofgem (commission de régulation de l’énergie britannique). Il a examiné les performances de développement durable d’EDF Energy
Pour Edison en Italie

Le Social committee d’Edison créé en 2009 évalue les programmes sociétaux de l’entreprise. Il est en cours de réorganisation.