Impacts

Les sols et les paysages

L’intégration des réseaux et des éoliennes dans le paysage

Les réseaux

RTE et ERDF ont pris des engagements pour mieux intégrer leurs réseaux.

  1. Dépose de certaines lignes en compensation des nouvelles qui utilisent des conducteurs plus performants.
  2. Enfouissement de la plupart des nouvelles lignes haute et moyenne tension dans les zones urbaines pour RTE.
  3. Enfouissement ou pose en technique discrète des nouvelles lignes basse tension pour ERDF.

RTE s’engage dans son projet industriel Performance durable à mettre en souterrain plus de 50 % de son nouveau réseau haute tension.

ERDF a fait de l’enfouissement des nouvelles lignes électriques une règle.

  1. De 2007 à 2013, ERDF a déposé 27 400 km de lignes aériennes HTA (dont 12 600 km de lignes aériennes HTA à risque climatique avéré), enfoui 98 % des réseaux neufs HTA et posé 80 % des réseaux neufs BT en techniques discrètes

Leurs ouvrages, transformateurs notamment, font l’objet de traitements paysagers.

Ces programmes et leurs résultats sont détaillés dans les rapports annuels de ces sociétés dont la gestion est indépendante.

  1. Dans les SEI, 38 % du réseau (34 200 km) enfoui
  2. En Corse, EDF participe à la Commission départementale d'aménagement esthétique du réseau public de distribution qui coordonne les interventions financières et permet d'enfouir des réseaux sous la maitrise d’ouvrage des SIER : une soixantaine d’opérations réalisées par an
Les installations éoliennes et photovoltaïques

EDF Énergies Nouvelles évalue les impact de ses centrales (visuel, acoustique, biodiversité) à tous les stades des projets (études, chantier, exploitation) et travaille à leur réduction. En fonction des résultats des études menées en amont (intégration paysagère, acoustique, environnementale) pendant la phase de développement, les projets sont adaptés pour optimiser l’intégration des installations dans leur environnement. Le développement des projets s'accompagne systématiquement d'une concertation approfondie avec les élus, les associations locales et les riverains.

Les chantiers font l’objet de mesures environnementales définies par un cahier des charges précis, par exemple pose de balises de protection ou programmation des travaux en fonction de la nidification des espèces sensibles.

Durant l'exploitation, un suivi avifaune et botanique contrôle l’absence d’impact majeur sur la biodiversité. Les parcs éoliens font aussi l'objet d’un suivi acoustique. Ces suivis permettent, au besoin, de prendre des mesures correctrices au cas par cas. L'entretien des centrales photovoltaïques privilégie la gestion différenciée des espaces verts et répond aux contraintes de sécurité et de préservation de la biodiversité.

  1. Certification ISO 14001 des activités de développement et de construction des projets éoliens et solaires en France et des activités d’exploitation-maintenance conduites en Europe par EDF EN Service, filiale à 100 % d’EDF Énergies Nouvelles
Une ferme hydrolienne pilote au large de Paimpol-Bréhat

EDF implante au large de Paimpol-Bréhat (Bretagne) un parc hydrolien pilote (2 MW) qui sera raccordé au réseau. Le choix du site et des techniques a obéi à des critères environnementaux et sociétaux.

  1. Choix d’une zone non chalutée pour préserver l'activité des pêcheurs
  2. Absence de fluide lubrifiant pour réduire les risques de pollution de l’eau
  3. Turbines à centre évidé pour faciliter la circulation des animaux marins
  4. Déviation du tracé de raccordement au réseau pour éviter une zone d’algues en voie de disparition (doublement du coût)

L’impact majeur du projet reste la pollution sonore pour la faune mais les intensités restent inférieures aux seuils connus de gêne.

Fonctionnement du démonstrateur hydrolien de Paimpol-Bréhat :

Alternative content