Impacts

La biodiversité

Exemples de réalisations pour la biodiversité

Exemples de réalisations du groupe EDF classées selon le référentiel biodiversité du Global Initiative Reporting 4
Indicateurs de la GRI4 EN11 : Sensibilité vis-à-vis des espaces naturels EN14 : Sensibilité vis-à-vis des espèces menacées EN12 : Impacts des activités sur la biodiversité EN13 : Actions de protection et de restauration EU13 : Évaluation des mesures compensatoires
Axes de la Politique biodiversité du groupe EDF Sensibilité des sites Axe 1 Caractérisation et gestion des impacts
Axes 1 et 2
Actions de protection et de restauration : Axe 2 Projet Combe-Madame : Axe 2

 

Sensibilité des sites (Axe 1 de la politique biodiversité du groupe EDF)

En France, la grande majorité des sites de production d’EDF se situe dans ou à proximité de sites protégés ( c'est le cas de 80 % des sites hydrauliques et des espaces Natura 2000), préservés de l’agriculture et de l’urbanisation, et à proximité de cours d’eau, facteurs qui favorisent la biodiversité. Les centrales thermiques et nucléaires effectuent leurs prélèvements et rejets dans les rivières ou dans la mer. Les sites et terrains d'EDF proches d’aires protégées ou de zones riches en biodiversité présentent des enjeux de biodiversité prioritaires : concilier la préservation de cette biodiversité et l’activité industrielle suppose d'en avoir une connaissance fine.

Sites de production d’EDF aménagés, en tout ou partie, dans des aires protégées et des zones riches en biodiversité (source : EDF)
Catégories UICN Nombre de sites industriels d'EDF SA
Nucléaire(1) Thermique à flamme(2)Hydraulique
I Réserves naturelles nationales 2 - 14
II Parc nationaux (zone cœur) - - 18
III Sites classés et inscrits - 1 inscrit 53 classés +113 inscrits
IV APB 1 1 39
Réserves biologiques (intégrale ou dirigée) - - 4
Réserves Nationales de Chasse et de Faune Sauvage 1 - 7
V Parc Naturel Régional 2 1 109
Parcs Naturels Marins 1 - -
Zones riches en biodiversité ZNIEFF 14 3 458
Natura 2000 (ZPS, SIC) 10(3) - -
Total (la différence de la somme directe des colonnes résulte de la superposition de certaines classifications sur un même espace) 21 15 502

(1) : sites en exploitations et déconstruction (2) : sites en exploitations (3) : via les ouvrages de rejet

 

EDF en France principales actions 2013

  1. Développement d’indicateurs de qualité écologique via le partenariat entre la R&D d’EDF et le Muséum National d’Histoire Naturelle
  2. Analyse des milieux naturels à proximité immédiate des 19 sites de production nucléaire et des sites en déconstruction de Brennilis et Creys Malville, des sites de production thermique à flamme en activité, déconstruits ou en déconstruction.
  3. Lancement d’un Atlas Biodiversité des sites hydrauliques pour évaluer leur intérêt écologique
  4. Lancement d’un guide sur la prise en compte des espèces interagissant avec les activités hydroélectriques
  5. Lancement d’un guide sur la Biodiversité dans les SEI

Électricité de Strasbourg

  1. Formation de chargés d'affaires travaux à la détection des terriers de grands hamsters d’Alsace (espèce protégée)

EDISON en Italie

  1. Achèvement du programme Évaluation de la valeur de la biodiversité
  2. Analyse des écosystèmes naturels à l'amont et à l'aval du barrage de Chievolis dans le Frioul
  3. Avec l’Aire marine protégée des îles Cyclopes, recensement des espèces et algues présentes sur la structure d’acier soutenant la plateforme pétrolière Vega. Outre un recensement visuel des espèces visibles à l’œil nu, les algues, crustacés et microorganismes déposés sur la structure seront prélevés et analysés en laboratoire

EDF Polska en Pologne

Des plans de biodiversité dans tous les sites d'EDF Polska intégrant par exemple :

  1. le recensement des espèces vivantes de faune et de flore
  2. la réalisation d'inventaires par des spécialistes environnementaux de la Ligue de Protection
  3. la définition d'actions pour le suivi de l'impact sur la biodiversité
  4. la sensibilisation des salariés (150 en 2013) en collaboration avec la Ligue de Protection
Caractérisation et gestion des impacts (Axes 1 et 2 de la politique biodiversité du groupe EDF)

Les impacts potentiels des activités de production d’EDF concernent principalement :

  1. l’eau et la biodiversité aquatique à travers notamment :
    - les ouvrages hydroélectriques qui modifient la biodiversité à l’amont des retenues et à l’aval, par la fragmentation des espaces et les limitations ou variations du débit
    - et de manière plus limitée les centrales thermiques à flamme et nucléaires
  2. les habitats naturels terrestres et la faune et la flore qu’ils abritent, au cours des chantiers de construction ou de maintenance
  3. le compartiment aérien (avifaune et chiroptères) avec les réseaux aériens de distribution et les installations éoliennes.

Toutefois, certains espaces dans les emprises des ouvrages EDF (thermiques ou hydrauliques) peuvent aussi constituer des espaces de protection ou de reconstitution de biodiversité.

Pour tous les projets d’ampleur, des études précises des effets sur la biodiversité sont conduites et formalisées dans les études d’impact environnemental. En particulier, les mesures d’évitement et de réduction des impacts significatifs sur la biodiversité y sont présentées en cohérence avec la démarche ERC (Eviter – Réduire – Compenser) du Ministère en charge de l’écologie, ainsi que les éventuelles mesures compensatoires des impacts résiduels qui n’ont pas pu être évités.

EDF France

  1. Surveillance hydro-écologique et radio-écologique des sites nucléaires et des principaux sites thermiques à flamme avec des partenaires nationaux (Onéma, Ifremer, Irstea, IRSN…)
  2. Installation lors de la rénovation de la prise d’eau de la centrale thermique de Cordemais d’une pompe pour réduire l’aspiration des poissons
  3. En 2013, réalisation de 7 ouvrages de franchissement piscicole et passage en phase opérationnelle du projet Continuité écologique (piscicole et sédimentaire) de la Division Production Ingénierie hydraulique

EDF Énergies Nouvelles

  1. Etudes d’intégration paysagère des parcs éoliens, par exemple implantation des éoliennes en suivant l’alignement d’une autoroute (parc éolien de Chemin d’Ablis, région Centre, France)
  2. Gestion différenciée des espaces verts de toutes les centrales photovoltaïques pour préserver les périodes de reproduction des espèces
  3. Suivis avifaunes et botaniques des centrales éoliennes et photovoltaïques en période d’exploitation

ERDF France

  1. Élargissement à l’Ardèche des actions de sauvegarde de l’Aigle de Bonelli auparavant centrées sur la région Méditerranée
  2. 50 nouveaux sites sensibles équipés de balises avifaunes contre les risques de collision d’oiseaux

SEI France

  1. En Guyane, suivi du niveau d’oxygénation et de méthane des eaux de retenues du barrage de Petit Saut (365 km2 d’écosystème fluvial et forestier transformé en écosystème lacustre) et intégration des retours d’expérience de ces observations dans les travaux menés sous l’égide de l’UNESCO sur l’hydroélectricité en milieu tropical.
  2. A la Réunion, après transformation de l’éclairage public, formation des personnels aux mesures de sauvegarde du pétrel (espèce endémique classée en danger sur la Liste Rouge de l’UICN) en cas d’échouages et tests de dispositifs anticollision sur les lignes
  3. A la Réunion, étude sur le Gecko vert des Hauts (reptile endémique protégé) sur le site du barrage de Rivière de l’Est
  4. En Corse, relèvement des débits réservés au droit des barrages le 31/12/2013 pour assurer la continuité écologique et maintenir la vie dans les cours d’eau
  5. En Corse, pour assurer la continuité sédimentaire, équipement des barrages de Rizzanese, Sampolo et Trévadine d'une vanne de transit sédimentaire avec consigne d’exploitation en période de crue approuvée par le Préfet

EDF Energy au Royaume-Uni

  1. Études préalables à la construction d’une digue anti-inondation sur le site nucléaire de Dungeness B : deux espèces protégées (Phalène du buplèvre et orchidée Ophrys araignée) identifiées. Approbation du plan de préservation par Natural England et délivrance de l’autorisation des travaux
  2. Études préalables à la restauration de la lagune Sud du dépôt de cendres de la centrale charbon de Cottam : 4 espèces protégées identifiées

EDF Luminus en Belgique

  1. Poursuite des études sur la mortalité des poissons et des anguilles, en concertation avec les autorités wallonnes. Élargissement du programme à deux autres sites hydrauliques en amont pour avoir les mesures les plus représentatives. Définition du programme d’études pour la centrale d’Yvoz-Ramet, préparation pour celle de Monsin

EDF Norte Fluminense au Brésil

  1. Poursuite du reboisement du site de la centrale avec les espèces indigènes et reboisement dans le bassin de la rivière Macaé (rétablissement de corridors écologiques pour la faune)
Actions de protection et de restauration (Axe 2 de la politique biodiversité du groupe EDF)

La prise en compte de la biodiversité amène le groupe EDF à devenir un gestionnaire d’espaces naturels, le plus souvent en partenariat avec des associations locales, soit dans le cadre de la mise en place et de la gestion de mesures compensatoires, soit de façon délibérée sur ses terrains.

Le groupe EDF accompagne également le déploiement de politiques publiques en faveur de la biodiversité :

  1. Engagement d'EDF et ERDF dans plusieurs Plans nationaux d’action (PNA) : desman des Pyrénées, vautour moine, gypaète barbu, loutre d’Europe, apron du Rhône, aigle de Bonelli
  2. Contribution de certains sites du groupe EDF aux objectifs de préservation de zones Natura 2000
  3. Structuration d'une démarche interne pour intégrer les recommandations de lutte contre les espèces exotiques envahissantes et limiter leur expansion sur le territoire.

EDF France

  1. Mesures de préservation du lézard des murailles sur le site de la centrale à cycle combiné gaz de Bouchain.
  2. Plan de préservation de l’orchidée Ophrys de la voie aurélienne sur le site de la centrale à cycle combiné gaz de Martigues
  3. Signature d’une convention de partenariat par le métier hydraulique et la Ligue de protection des oiseaux (LPO) pour la gestion de la biodiversité sur certains sites hydrauliques
  4. Chantier du terminal méthanier de Dunkerque : actions préventives pour les mammifères marins et la nidification des gravelots, création en 2013 d’une zone humide de 20 hectares à Gravelines pour compenser la perte d’estran générée par le terminal pour l’accueil des oiseaux migrateurs

SEI France

  1. A la Réunion, sur le site de Rivière de l’Est : relevé complet des espèces végétales avec les chercheurs du CBNM, réhabilitation des chemins d’accès au chantier, suivi biologique de la rivière jusqu’en 2014 (avec les services de l’État), suivi environnemental des espèces d’entomofaune durant les deux années suivant la fin du chantier
  2. A la Réunion, création d’une station botanique pour étudier une orchidée endémique qui servira de banque d’espèce en prévision d’opérations de re-végétalisation
  3. En Guadeloupe, participation au projet « Koudmen pour la mangrove » opération de restauration écologique du littoral lauréate du 1er prix de la Palme IFRECOR
  4. Compensation des impacts sur la biodiversité via des conventions de partenariat ou de mécénat conclues :
    - en Guadeloupe, avec le Parc national de Guadeloupe pour la réhabilitation des zones sensibles et du littoral, l’association Kap’Natirel pour la préservation des tortues marines menacées d’extinction, le Conservatoire du littoral en Guadeloupe
    - à la Martinique avec le Conservatoire du littoral pour la restauration du patrimoine et la création d’un parcours de sensibilisation à la biodiversité
    - à la Réunion avec le Comité régional des pêches maritimes et élevages marins pour l’immersion d’anciens pylônes électriques utilisés comme récifs artificiels propices au développement du corail et avec la Société ornithologique (SEOR) pour la préservation de l’avifaune endémique menacée d’extinction comme le Pétrel.

Électricité de Strasbourg France

• Trois conventions de mécénat en 2013 avec SOS Cigognes, l’APRECIAL (Association pour la réintroduction de la cigogne en Alsace) et le GORNA (Groupement ornithologique Nord Alsace) : baguage des cigogneaux, renouvellement d’un sentier pédagogique et installation d’un dispositif de protection du balbuzar pêcheur

ERDF France

  1. Étude sur la création de corridors écologiques dans le cadre de la trame verte et bleue avec le Club Infrastructures Linéaires et Biodiversité (CIL&B)
  2. Évaluation de l’efficacité des mesures environnementales en région méditerranéenne par la LPO, à titre expérimental

EDF Energy au Royaume-Uni

  1. Projet EPR d’Hinkley Point C : validation des plans de gestion de l’habitat naturel (phase chantier) et des plans de réduction des impacts et de suivi écologique (phase exploitation) par les autorités locales
  2. Obtention du label Wildlife Trust Biodiversity Benchmak pour la gestion environnementale de la centrale nucléaire de Dungeness B, site reconnu d’importance scientifique spéciale et en partie classé d’importance européenne. Toutes les centrales nucléaires anglaises sont désormais labellisées. Soumission d’une demande de labellisation pour les deux centrales nucléaires écossaises en 2014.

EDISON en Italie

  1. Après autorisation de remise en service d’un parc éolien, installation de “boîtes” à chauve-souris dans le cadre d’un projet mené par le Muséum d’Histoire Naturelle de Florence pour populariser l’image des chauve-souris et financer la recherche

EDF Polska en Pologne

  1. Entretien des arbres sur les sites hors de la saison de reproduction des oiseaux (septembre à février);
  2. Plantation d’arbres et de buissons et financement des coûts d’entretien, y compris protection de la ceinture verte boisée créée sur la partie nord de la centrale de Rybnik
  3. Avec l’Office National des Forêts, plantation de 100 arbres dans la ville de Rybnik
  4. Poursuite du partenariat avec le Parc Paysager des Compositions Paysagères Cisterciennes
  5. Soutien au projet de construction de la plateforme flottante pour oiseaux "Gze" (principalement pour la Sterne commune, espèce rare)
  6. Dépôt de cendres humides de Kogeneracja situé dans une zone Natura 2000 : travaux de terrassement hors saison de reproduction des espèces protégées identifiées (crapaud vert et crapaud commun, pie-grièche à dos rouge, petite grèbe), réparation de la bordure des bassins de retenue pour éviter la présence d'amphibiens, taille écologique des haies, hors saison de reproduction des oiseaux

Projet pilote Combe-Madame : EDF opérateur global de compensation de biodiversité en Isère (axe 2)

En France, EDF a été sélectionné par le ministère de l'Écologie en 2012 comme opérateur global de compensation de biodiversité en Isère, pour son compte et pour celui de tous les autres industriels de la région. 120 hectares appartenant au groupe EDF seront gérés écologiquement, avec des partenaires locaux et des ONG, pour réhabiliter les milieux et favoriser le retour d’espèces remarquables de la faune et de la flore alpine. Cette initiative pourra permettre aux aménageurs de la région de compenser l'impact de leurs travaux sur les milieux naturels. Cette expérimentation, d'une durée de huit ans, fait partie des outils de compensation biodiversité actuellement en test.

En 2013 : création de l’Association IBCM impliquant parties prenantes et acteurs locaux, lancement des diagnostics écologiques.