Ressources Humaines

Emploi et développement des compétences

Dynamique de recrutement

  • Imprimer la page
  • Envoyer la page
  • Ajouter la page à votre panier
La politique de recrutement répond à trois grands enjeux
  1. Les évolutions et défis technologiques, économiques, environnementaux
  2. La reprise des investissements industriels et le développement international
  3. Le nombre important de départs à la retraite
    1. 1/4 des effectifs d’EDF et ERDF pourraient partir à la retraite d’ici 2020, dont une part importante des effectifs de maintenance et d’exploitation dans les métiers de production, d’ingénierie et de distribution.

Plus d'information sur le management des âges

Le groupe EDF mène une politique ambitieuse de recrutements
  1. Près de 27 000 recrutements réalisés à EDF et ERDF en 5 ans,
  2. près de 6 000 en 2013 aboutissant à la création de 2 500 emplois nets

Cette dynamique va se poursuivre en 2014, puis, à compter de 2015, les besoins de renouvellement de compétences devraient se stabiliser.

Les recrutements concernent tous les métiers techniques du Groupe, notamment ingénierie, production, distribution ainsi que commerce et R&D.

  1. 45 % de recrutement à niveau bac + 2 ou 3, le reste à parts égales entre les niveaux bac et bac + 5
  2. 65 % de jeunes diplômés, mais aussi des profils plus expérimentés
  3. Plus de 2 000 embauches dans le nucléaire, principal recruteur, plus de 100 dans le thermique à flamme et de 300 dans l’hydraulique

Dans un tel contexte, la transmission des savoir-faire entre les générations est un enjeu majeur : des programmes d’actions tels que Manioc ou Racines sont mis en place dans l’ingénierie.


Plus d'information sur la gestion des emplois et des compétences

EDF accroît son attractivité

Le Groupe a poursuivi en 2013 ses actions de promotion et engagé de nouvelles initiatives pour consolider sa marque employeur.

  1. Le Groupe se positionne en tête des classements des futurs ingénieurs
    1. 1er du palmarès TNS Sofres, 5e pour Universum et 4e pour Trendence.
    2. Prix spécial pour la plus forte progression auprès des étudiants d’écoles de commerce.
    3. 1er employeur des Randstad Awards 2012 pour le secteur de l’énergie.
  2. EDF a renforcé la dynamique numérique de son site www.edfrecrute.com
    1. près de 4 millions de visites (+ 25 % par rapport à 2012) et 600 000 candidatures déposées en ligne en 2013
      (+ 20 % par rapport à 2012)
  3. EDF renforce aussi sa présence sur les réseaux sociaux. Après avoir rendu accessibles toutes ses offres d’emploi sur Twitter et sur sa page Facebook, le Groupe a accru sa visibilité sur smartphone, et créé une page LinkedIn dédiée
    1. 25 offres d’emploi très ciblées publiées en permanence sur LinkedIn.
  4. EDF a décidé d’accompagner Pôle Emploi dans son objectif d’amélioration de la transparence du marché de l’emploi.
  5. EDF assure un travail de fond auprès des écoles et Universités cibles. L’entreprise s’emploie à faire connaître et rendre attractifs ses métiers auprès des lycéens et étudiants, en particulier auprès des femmes dans le domaine technique.
    1. Le Groupe s’appuie sur 1 300 salariés organisés en un réseau, EDF Graduates network, pour faire connaître aux étudiants les formations qui mènent à ses métiers. Ce réseau est partenaire de 22 écoles d'ingénieurs, 4 écoles de management et 3 universités
    2. L’entreprise s’engage auprès d’associations comme Elles bougent, qui fait la promotion des carrières techniques et scientifiques auprès des jeunes lycéennes et étudiantes, ou WIN France avec laquelle elle organise le prix Fem’Energia qui valorise et récompense chaque année les parcours de jeunes étudiantes ou de femmes en activité dans les métiers du nucléaire.
    3. En 2013, le groupe EDF a participé à 43 forums et salons en France ainsi qu’à plusieurs forums à l’international (Bruxelles, Londres, Milan et Madrid). Il a réalisé sa 7e édition d’ENERGY DAY où 400 collaborateurs ont accueilli plus de 2 000 étudiants en quête de stages ou d’emplois
L’intégration des nouveaux salariés

Une démarche commune d’intégration a été engagée au niveau Groupe via des outils communs complétés, pour les cadres ayant trois à quatre ans d’ancienneté, par deux jours d’intégration portant sur les enjeux stratégiques : 2days2gether.

  1. En France, le programme d’intégration s’organise sur quatre ans : intégration dans l’unité, puis dans le métier (notamment via les Académies des métiers), suivie d’une intégration régionale et trans-métier, et enfin intégration internationale pour les cadres

 

Recrutements chez EDF et ERDF depuis 2009

2009 2010 2011 20122013
3 694 4 733 5 768 6 621 6 135