Activité

Nucléaire

Contexte nucléaire

La production nucléaire concilie la puissance régulière des grandes centrales thermiques et de faibles émissions de CO2.

Architecte-ensemblier et exploitant du premier parc nucléaire mondial, EDF exploite, contrôle, maintient et rénove ses installations en donnant la priorité à l'amélioration continue de la sûreté. Une condition impérative pour que le nucléaire continue de contribuer au mix énergétique mondial.

Cette démarche de progrès continu préside également à la prolongation de la durée de fonctionnement des centrales et au développement des réacteurs EPR en France, au Royaume-Uni et en Chine.

Le nucléaire dans le monde

Après l'accident de Fukushima, les gouvernements ont réexaminé leurs politiques énergétiques. Des pays comme l'Allemagne et l'Italie ont décidé de renoncer à l'énergie nucléaire tandis que d'autres pays comme la France, le Royaume-Uni, les États-Unis, la Russie, la Suède, ont réaffirmé leur engagement tout en prenant des mesures supplémentaires de sûreté pour garantir la robustesse de leurs parcs et renforcer leur résistance aux situations extrêmes (séismes, inondations).

carte JCM des pays qui abandonnent/maintiennent le nucléaire

La production d'électricité nucléaire présente l'avantage de concilier la puissance régulière des grandes centrales thermiques avec de faibles émissions de CO2, comparables à celles des énergies renouvelables. Indépendants du prix des hydrocarbures, ses coûts sont en outre peu impactés par le prix du combustible, le coût de l’uranium représentant environ 5 % du coût du kWh nucléaire. Autre atout : la fabrication du combustible et des équipements, la construction et l'exploitation des centrales génèrent des emplois et créent un tissu dense de sous-traitants et fournisseurs dans le pays de production. S'y ajoutent les exportations de biens d'équipements et d'électricité.

  1. La filière nucléaire française, 3e secteur industriel français après l'automobile et l'aéronautique, génère 220 000 emplois directs et indirects selon le Comité stratégique de la filière nucléaire (juin 2012) et 6 Md€ par an d'exportations de biens d'équipements selon AREVA

Selon l'AIEA, Agence internationale de l'énergie atomique, au 31 décembre 2012, le monde comptait :

  1. 437 réacteurs nucléaires en exploitation, représentant une puissance totale de 372,06 GW et une production totale de 2 346,2 TWh
  2. 67 réacteurs en construction (64,25 GW), dont 7 mis en chantier en 2012 (4 en Chine, 1 en république de Corée, 1 en Russie, 1 aux Émirats Arabes Unis)

Le nucléaire se développe dans les régions à forte croissance, principalement en Asie où se construisent 47 réacteurs.

En Europe, les besoins d'équipements de production sont également importants.

  1. Le Royaume-Uni entend renouveler son parc nucléaire.
  2. En France, EDF souhaite prolonger la durée de fonctionnement de ses réacteurs, sur autorisation au cas par cas de l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), avant de décider de leur renouvellement, et construit à Flamanville un réacteur EPR (European Pressurized Reactor)
  3. la Finlande poursuit elle aussi la construction d'un réacteur EPR.