Parties prenantes

Prestataires et fournisseurs

Audits fournisseurs : résultats 2013

EDF conduit un programme annuel d'audits Développement Durable / Responsabilité Sociale auprès de certains de ses fournisseurs, selon un référentiel basé sur les normes SA 8000 et ISO 14001.

La mesure de la prise en compte effective des enjeux environnementaux et sociétaux chez les fournisseurs s’exerce concrètement à travers la mise en place de questionnaires d’auto-évaluation et la réalisation d’audits DD/RS(1) chez les fournisseurs portant notamment sur :

  1. le respect des Droits de l’Homme, des principes du Pacte Mondial, des Conventions de l’OIT, etc.
  2. la maîtrise de leurs risques sociaux, environnementaux, y compris ceux relatifs à leur outil de fabrication (hygiène et sécurité, conditions de travail)
  3. la réalisation d’un bilan carbone de leurs sites de production ou de leurs prestations
  4. la réalisation d’une étude d’impact de leur activité sur la biodiversité
  5. l’application de politiques d’innovation pour développer des technologies de substitution favorables à l’environnement aux économies de ressources et aux réductions d’émissions polluantes
  6. un programme de réduction des déchets
  7. une politique volontaire favorisant le développement du tissu économique local.
    1. En 2013, les résultats des audits DD/RS ont été partagés avec EDF Energy et EDF Luminus
    2. Une plateforme d’évaluation DD/RS des fournisseurs a été ouverte à toutes les directions métiers d’EDF et à toutes les sociétés du Groupe. Son portage est en cours

Ces audits sont réalisés sur les fournisseurs considérés comme critiques sous l’angle du développement durable et de la responsabilité sociale d’entreprise. Ils sont aussi réalisés à la demande des acheteurs, pour un nouveau marché ou pour vérifier la tenue des engagements des fournisseurs pour un marché en cours. Les résultats ne sont donc pas représentatifs du comportement de l’ensemble des fournisseurs d’EDF.

  1. Près de 90 audits ont été lancés en 2013 et 60 ont été réalisés (57 en 2012 et 57 en 2011) sur un objectif de 54 annoncés

En 2013 la direction des Achats du Groupe a mis en œuvre la démarche Achats responsables-Synergies Groupe, par laquelle elle met à disposition des filiales du Groupe les outils et contrats associés qu’elle a développés, notamment ceux qui concernent l’évaluation de la prise en compte du développement durable par les fournisseurs.

Bilan des audits 2013

Les 60 audits réalisés concernent :

    - la distribution (8)
    - l'informatique (1)
    - la Production/Ingénierie (8)
    - les activités tertiaires (43)
  1. des fournisseurs établis au Bangladesh, en Bulgarie, Chine, France, Inde, Irlande, Italie, au Maroc, au Pakistan, en Pologne, au Portugal, en Roumanie et Tunisie.
    1. Les 60 audits réalisés en 2013 révèlent à 45 % des résultats satisfaisants (51 % des 57 audits de 2012), à 45 % des résultats acceptables avec commentaires (42 % en 2012), à 5 % des résultats insuffisants (7 % en 2012) et à 5 % des résultats non-satisfaisants (0 % en 2012).

Ils confirment la cartographie des risques DD et les retours d’expérience précédents : les dérives en termes d’impacts environnementaux et sociaux sont faibles et souvent ponctuelles en France, mais fréquentes en Asie.

Les audits notés insuffisants montrent les écarts suivants :

  1. dérives globales en termes d’environnement pour une entreprise traitant des déchets en France
  2. dérives en termes de temps de travail (heures supplémentaires excessives, jours de repos insuffisants) pour un fournisseur d’échangeur en Chine
  3. dérives continues en termes de temps de travail, rémunération, traitement des déchets, etc. pour un sous-traitant fabriquant des gants de sécurité en cuir en Chine
  4. dérives continues en termes de temps de travail, rémunération, etc. pour un sous-traitant fabriquant des EPI pour zone en Chine.
    1. Pour les audits dont les résultats sont notés satisfaisants et Acceptables avec Commentaires il est demandé un plan d’action au fournisseur
    2. Pour les audits dont les résultats sont notés insuffisants et Non-Satisfaisants, les plans d’action sont en cours de discussion avec les titulaires de contrats, et un audit de suivi sera déclenché si la relation commerciale est maintenue

La campagne d'audits 2013 montre que 40 % des fournisseurs audités sont sensibilisés aux enjeux de développement durable d’EDF. Les pistes de progrès concernent essentiellement les sous-traitants des fournisseurs pour lesquels les exigences d’EDF ne sont pas transmises par le titulaire du contrat.

  1. Pour EDF, les axes d’amélioration sont : l’achat local et aux PME, les délais de paiement et le processus d’évaluation même des fournisseurs